vendredi 26 juin 2015

Chasse Royale

Se déroulant plusieurs années après les événements narrés dans Même pas Mort, Chasse Royale, dont ce livre est la première partie, narre toujours la vie de Bellovèse, fils de Sacrovèse.

Maintenant intégré à la cour de son oncle, le haut roi Ambigat, Bellovèse, et son frère, son devenu des guerriers accomplis. Alors que l'été approche, les héros du roi se rende au près du haut druide afin de célébré l'arrivée de l'été. Au près de ce dernier, l'ensemble des rois et héros des peuples celtes se retrouvent pour la fête.

Alors que la méfiance contre le haut roi augmente, Bellovèse en apprendra d'avantage sur les circonstances qui ont entouré la mort de son père, tué lors de la guerre des sangliers, une guerre fratricides entre les peuples celtes, mais les familles également, qui a eu lieu afin de "départager" deux candidats au poste de haut druide.

Mais la fête tourne au vinaigre alors que les spectres de la guerre des sangliers refont surfaces. Obligé de choisir un camp, Bellovèse se retrouve au cœur d'une nouvelle guerre fratricide qui devient rapidement très personnel.

D'une très haute qualité littéraire, Chasse Royale est un roman fascinant qui mêle à la fois histoire et mythes (comme pour le premier tome une touche de fantastique celte flotte sur la narration et l'histoire). Le plus dur est de refermé le livre en sachant qu'il va falloir attendre pour connaitre le dénouement de la guerre.

vendredi 19 juin 2015

The Water Knife

Il y a des livres dont on aimerait pouvoir visiter l'univers et il y en a d'autre où l'on se dit qu'on est très bien chez soi. The Water Knife fait définitivement partie de la seconde catégorie mais à sa lecture on a parfois sensation que ce qui est décrit c'est "demain".

Se déroulant dans notre futur immédiat (5, 10, 15 ans, ce n'est pas clairement défini), The Water Knife, se déroule dans la ville de Phoenix, en Arizona. Le Méxique est sous le contrôle des cartels de la drogue, la Nouvelle-Orléans ou Miami ont été perdues face à la mer et aux ouragans, le gouvernement américain est toujours puissant, mais chaque état à renforcé ses prérogatives et contrôle, par exemple, de manière beaucoup plus stricte ses frontières.

Le sud des États-Unis se battent pour savoir qui à les droits les plus anciens sur l'eau afin de pouvoir répondre au besoin de leur population menacé par une sécheresse devenue permanente. Alors que la Californie et le Nevada, et surtout la ville de Las Vegas, se débrouillent bien, le Texas a sombré, lançant sur les routes ses habitants, et la ville de Phoneix se meurt. Privée d'eau, la ville sombre peu à peu dans l'anarchie, laissant une part croissante de la ville sous le contrôle de gangs.

C'est dans ce contexte que le lecteur est invité à suivre trois personnages, qui vont se croiser à plusieurs reprises, dans la ville de Phoenix : une journaliste, lauréate du prix Pulitzer, qui couvre depuis plusieurs années la déchéance de la ville, une jeune texane qui survit entre la menace du gang qui contrôle la zone où elle habite et le manque d'eau en essayant de ne pas sombrer dans la prostitution et un soldat de l'ombre (le "water knife" du titre) travaillant pour Las Vegas envoyé en mission dans la ville.

Ces trois personnages vont se retrouver au centre d'une traque pour retrouver des documents qui donne le droit d'exploiter les eau du Colorado, des droits anciens et qui dont ont priorité sur toutes autres demandes. Entre gangs, réfugiés texans, milice californienne et de Las Vegas, coyote qui font passer, contre argents, les migrants dans les autres États américains où il y a de l'eau, entrepreneurs chinois et trafiquants de drogue, la ville de Phoenix est devenue une ville dangereuse qui dévore ses habitants.

The Water Knife est un roman sombre à la crédibilité troublante. Outre de monter que le vernis de civilisation tient grâce à la satisfaction de quelques besoins de base, Paolo Bacigalupi a écrit un roman d'anticipation qui propose une vision de l'avenir basée sur les problèmes d'aujourd'hui. Une vraie réussite !

lundi 15 juin 2015

Forests of the Heart

Situé dans la série "Newford", se déroulant dans la ville du même nom, Forests of the Heart est un gros, et bon, pavé qui se déroule sur une courte période durant un hiver particulièrement rigoureux pour la ville.

Le roman narre une tentative d'une bande de loups, originaires d'Irlande bien entendu, et "Gentry", pour faire fabriquer un masque permettant de conjurer, des tréfonds du monde des esprits, une puissante et ancienne créature qui doit leur permettre de prendre la terre au delà des villes aux manitous locaux.

Le roman suit plusieurs personnes dont les vies vont se trouver lier au plan des loups et qui orbitent autours d'une propriété servant de lieux de retraites pour des artistes. Le lecteur suit ainsi une "curandera" mexicaine qui y séjourne, une sculptrice, un jeune indien vivant en ville, le tenancier d'un magasin de musique, un frère et une sœur originaires d'Irlande.

Comme souvent avec Charles De Lint, le roman parle de créatures anciennes, du musique,  mais également des liens qui se tissent entre les différents personnages. L'histoire de la ville de Newford évolue également de roman en roman, et de nouvelle en nouvelle. Pour moi c'est toujours un plaisir de lire De Lint, je ne désespère pas d'arriver, un jour, à lire l'ensemble des histoires se déroulant à Newford et que l'auteur en écrive enfin d'autres.

mercredi 10 juin 2015

The Galaxy Game

Suite de The Best of All Possible WorldsThe Galaxy Game de Karen Lord se déroule quelques années après le premier tome, il est centré sur le neveu de "la héroïne" de l'histoire précédente.

Celui-ci possède un fort potentiel psy et il se trouve, au début du roman, dans une école spécialisé où il se sent mal à l'aise. Prenant la fuite de cet école, avec un camarade, il va changer de planète pour découvrir une culture où le poids des relations et le capital sociale est très important et mesuré. En même temps, il va se lier avec une faction qui cherche à retrouver un vieux mode de transport dans l'espace qui est peut-être lié à la destruction de Sadiri.
  
The Galaxy Game est un roman intéressant qui me laisse un sentiment mitigé. D'un côté il y a une intrigue intéressante et un effort important pour décrire des cultures riches et variées (un peu comme Leguin dans sa série de l'écoumène). Mais en même temps là ou Leguin arrive à distiller l’essentiel en des romans claires, Karen Lord propose quelque chose de peut-être trop riche ou pas assez claire, ce qui me laisse une impression de fouillis. Je serais néanmoins lecteur de la suite.

lundi 1 juin 2015

Royaume de vent et de colères

Premier roman, Royaume de vent et de colères est un petit bijou.

Situant son action à la fin du XVIe siècle dans une Marseille qui vit ses derniers instant comme royaume indépendant, victime des guerres de religion. Dans cette ville qui va bientôt subir les assauts de l'armée de Henry IV, le lecteur est invité à suivre les pas de quatre personnages dont les destins se croisent dans les dernières heures d'indépendance de la ville : Victoire la vielle cheffe de la guilde d'assassin, Axelle ancienne capitaine d'une compagnie de mercenaire devenue aubergiste, Armand un moine, homosexuelle, sorcier (la seule légère touche de fantasy) en fuite avec son amant, Gabriel un ancien protestant, convertit de force au catholicisme, chevalier vieillissant qui a fait pire et plus pour le compte de ses maîtres catholique, et Silas, l'assassin maure, lieutenant de Victoire et pion sacrifié à la mission de sa cheffe.

Les différents chapitres content la manière dont la vielle est tombée, mais présente également les moments clefs qui ont fait des protagonistes ce qu'ils sont aujourd’hui. Royaume de vent et de colères tisse ainsi une histoire dans l'Histoire à la fois belle et tragique.

Del Socorro écrit bien et présente un roman qui va à l'essentiel. Royaume de vent et de colères est aussi puissant qu'il est agréable à lire.

mardi 26 mai 2015

Le Sentiment du Fer

Cet excellent recueil de Jean-Phillippe Jaworski réuni cinq nouvelles se déroulant dans le Vieux Royaume. Ces nouvelles ont toutes déjà été publiée et se déroule durant la période de la guerre d'indépendance de Ciudalia et de la guerre civile dans le Royaume voisin qui suit cette indépendance.

Les nouvelles sont présentées dans l'ordre chronologique des histoires et donne une vision du déroulement de la guerre civile.

"Le Sentiment du Fer", présentée ici dans une version remaniée où l'argot a plus de place, se déroule à Ciudalia et suit les pas du maître-assassin Cuervo Moera qui doit dérober un ouvrage de poésie dans une demeure bien gardée. Le vol est surtout un test pour une mission dont l'enjeu n'est rien de moins que l'indépendance de la cité.

"L'elfe et les égorgeurs" est une nouvelle légère où un elfe voyageur fait une halte dans un château en ruine occupé par une bande de ruffians, l’arrière-garde d'une armée, qui espère lui fait un sort. Mais les elfes ne sont pas seulement de beau parleur, ils sont aussi fortement magique...

"Profanation" suit le procès d'un détrousseur de cadavre sur les champs de bataille. L'homme se défend avec une bonne gouaille face aux trois prêtres du Desséché qui le juge. Espérant sauver sa vie, il leurs raconte que les morts se relèvent sur les champs de bataille; une idée pas si bonne que cela lorsque l'on découvre qui est à l'origine de ce funeste sort....

"Désolation" est la version longue de la nouvelle publiée dans l’anthologie des Imaginales 2011 : une troupes de nains accompagnés de leurs esclaves gnomes tentent de ravitailler une cité naine assiégée en passant sous la montagne. Mais le chemin qui mène à la cité passe par une autre cité abandonnée car domaine d'un dragon. Sur une base très classique, Jaworski tisse surtout un récit de guerre, de perdants et de gagnants au twist final très bien trouvé.

Lors de ma première lecture, "La troisième hypostase" ne m'avait pas plus du tous. En la relisant, cette nouvelle imprégné d'occultes et de Mystères m'a plus d'avantage. Cela est sans doute du à une contextualisation plus forte grâce aux autres nouvelles du recueil et au fait que je savais à quoi m'attendre. Elle narre la manière dont une femme, aidée par un archimage elfe, a pu transcender sa condition de mortelle en devenant trois. Elle narre surtout son combat contre une créature mauvaise et comment un des derniers archimages du monde perd la vie. Je serais curieux de connaitre le destin du personnage principale de cette nouvelle.

Si le recueil Le Sentiment du Fer contient d'excellentes nouvelles, l'objet-livre en lui même est un vrai échec : une mise en page digne de Word, pas de sommaire, pas d'information sur la première parution de chaque nouvelle, et une date d’impression erronée de deux ans (2013 au lieu de 2015). Tous cela est bien dommage, les Moutons électriques ayant plutôt l'habitude de choyer l’objet autant que les textes...

samedi 23 mai 2015

Voyage of the Basilisk

Troisième tome de la série sur la vie de Lady Trent, célèbre naturaliste qui passa sa vie à étudier les dragons (dans un monde imaginaire mais qui fait furieusement penser au notre durant le XIXe siècle.

Voyage of the Basilisk narre, ainsi, à la première personne, le troisième voyage de recherche de Lady Trent. Il s'agit ici d'une aventure au connotation maritime puisque le Basilik est le nom du navire sur lequel la naturaliste embarque, avec, entre autre, son fils et sa nourrice,  pour un voyage du plusieurs années autours du monde.

Le lecteur découvrira ainsi une partie de "l'Amérique central", et son dragon à plume, de "l'Asie", une sorte de Chine-Japon, mais surtout "l'Océanie" où se déroule la seconde moitié du roman et où Lady Trent se retrouve, suite à une tempête, à passer plusieurs mois sur une île où elle jouera un rôle important dans la vie politique des natives, mais aussi de son pays d'origine. Le tout bien sur en étudiant les serpents de mer et en mettant à un jour un secret disparu de l'ancienne civilisation qui a laissé des traces dans le monde entier.

Toujours aussi plaisant à lire, j'ai trouvé ce troisième tome un ton en dessous des deux précédents. Cela est sans doute du à une intrigue scindée en deux parties : le voyage proprement dit, très éclaté géographiquement, et une intrigue plus politique et local (dans la seconde moitié du roman) qui est aussi plus intéressante.

J'attends néanmoins avec curiosité et plaisir le tome suivant.