samedi 16 décembre 2017

Anno Dracula 1'000 Monsters

Cinquième opus de la série Anno Dracula, situé dans une uchronie littéraire (un monde où Dracula a gagné à la fin du livre éponyme et est monté sur le trône de l'Empire britannique, et où le lecteur croise des personnages de fictions et ayants réellement existé),  Anno Dracula One Thousand Monsters situe son intrigue peu de temps après le premier tome au Japon, en 1899.
 
Suivant un groupe de vampires ayant fuit le régime de Dracula, et cherchant une terre d'accueil, l'histoire propose une plongée dans le monde vampirique nippon constitué de lignées (les Yokais) aux formes et psychologies parfois très éloignées de l'humain.

Mené par Geneviève Dieudonné, Kostaki,, Daniel Dravot, et Christina Light, des personnages déjà aperçu dans les autres tomes de la séries (et notamment Geneviève qui a une place importante), l'intrigue se déroule principalement dans Yokai Town, la cité où sont confinés les créatures surnaturelles du pays. Pris dans des intrigues locales, les vampires européens vont se trouver entre le pouvoir ancien de la puissante reine de l'hiver et celui, plus récent, de la société secrète de la Vague noir. Et bien sur au dessus de tous cela plane l'ombre de Dracula dont les desseins semblent également englober l'Asie...

Toujours rempli de références à la culture populaire (dont celle du Japon que je connais moins bien), ce cinquième opus donne également des détailles sur la passé de Geneviève. Bien écrit, il est agréable à lire (et donc mon cas à écouté, la version audio, narré par la même voix que les tomes précédents, est de qualité), mais il reste néanmoins un roman plus mineurs dans la série, aux enjeux moins intéressants (le lecteur sait qui va s'en sortir) et qui transforme un peu le monde vampirique en un grand cirque aux transformations les plus fantaisistes.

Lien Amazon pour acheter Anno Dracula - One Thousand Monsters.

lundi 11 décembre 2017

Que passe l’hiver

Première lecture de David Bry pour moi et bonne pioche (merci à Lhisbei qui m'a conseillé cette lecture) : Que passe l'hiver est un excellent roman de Fantasy.

Sous des dehors assez classique, Bry propose une Fantasy bien écrite, dans une ambiance hivernale très bien rendue et qui tient autant de la tragédie classique que de l'utilisation maline des poncifs du genre.

Voyez plutôt : un monde, La Clairière, habité par quatre peuples dont la noblesse est dotée de pouvoir (les uns peuvent prendre des formes animales, les autres invoqués des créatures de par delà le voile, ou encore voyagé dans les ombres, ou finalement percevoir les fils des destins possibles), une fois l'an, au solstice d'hiver, les rois de chaque peuple se rendre au centre de La Clairière pour pretter à nouveau allégeance au Roi de l'hiver, le seul descendant de la divinité qui créa le monde et lien entre les êtres qui l'habitent et leur créateur.

Temps de rites et de fêtes, c'est pour Stig, fils cadet du roi du peuple changeforme et au pied bot, sa première cérémonie. Impatient de vivre pour la première fois cette événement, il ne réalise pas encore que cette fête du solstice sera particulière. En effet, dès la première nuit, un des seigneurs meurt; première victime d'une longue liste à venir. 

Pris dans les filets du destin, Stig et les autres jeunes gens présents sur place tentera de comprendre ce qui se passe et de modifier l'issu tragique qui semble se profiler à l'horizon.

Bien que basé sur des poncifs du genre (le jeune homme qui se découvre une place important dans le destin, le rôle du destin et "mini" prophétie), David Bry parvient à tisser un roman à l'ambiance soignée et prenante, avec une fin bien trouvée et une saga dont chaque strophe ouvre un chapitre : une réussite.

Lien Amazon pour acheter Que passe l'hiver.

samedi 2 décembre 2017

Tool of War

Troisième roman situé dans le même futur (après Ship Breaker et The Drowned Cities), Tool of War est à la fois une conclusion à la "série" et une synthèse qui réunit dans la même histoire l'ensemble des personnages principaux des autres romans.
 
Situé dans un futur marqué par le déclin des états-nations, par la montée en puissance des cités et des multinationales, par le changement climatique (l'ensemble des villes de la côte Est des États-Unis, par exemple, ne sont plus qu'un gigantesque marécage), par l'augmentation des inégalités et par l'existence d'humains "OGM", le roman suit le destin de Tool, un soldat redoutable crée entièrement en laboratoire (en mixant sur une base humaine des gênes animaux).
 
Après s'être rebellé contre ses maîtres, Tool s'est fait discret. Mais sous sa férule, les différentes factions qui se faisaient la guerre dans les cités "englouties" (The Drowned Cities) sont soit vaincues soit sous son commandement. Attirant l'attention de ses anciens maîtres, il réchappe de peu à la mort et débute une fuite qui le mènera dans un puissant port indépendant et peut-être jusqu'à faire vaciller la multinationale qui l'a fait naître...
 
Labélisé "Young Adult", Tool of War est bien écrit et intelligemment mené. Le lecteur qui connait déjà Bacigalupi retrouvera ici, sa patte dans la description d'un futur ou se côtoie à la fois le meilleur et le pire du progrès.

Lien Amazon pour acheter Tool of War.

lundi 13 novembre 2017

Empire Game

Second cycle dans la série des Princes-Marchands, Empire Game se déroule une vingtaine d'année après cette première série et s’intéresse à l'évolution de "notre monde" et de celui dans lequel les survivants du Clan se sont réfugiés.

Pour rappel, le Clan était un regroupement de famille, venu d'une terre parallèle, dont les membres avaient la capacité de se déplacer entre "notre terre" et la leur. Ils s'étaient enrichis en pratiquant le trafic de drogue (leur monde était d'un niveau technologique proche de notre moyen-âge). Découvert par le gouvernement américain, l'antagonisme entre le Clan et les USA s'était assez mal terminé pour les USA et très mal pour le Clan dont les survivants se sont réfugié sur une troisième terre parallèle nouvellement découverte où une révolution venait de remplacer la monarchie en Amérique du Nord.

"Aujourd'hui" (soit presque deux décennies plus tard) les choses ont évolués dans les deux terres parallèles. Chez "nous", l'état est devenu super paranoïaque et surveillé de très près ses citoyens (caméras, surveillances électroniques, drones, testes génétiques,...) dans la crainte d'un retour du Clan. Dans le même temps, l'exploitation des plusieurs terres parallèles a permis une croissance économique importante.

Chez "eux", les survivants du Clan se sont organisés et, au grand jour, ont épousé la cause de la révolution et mènent un plan d'avancée technologique au pas de charge afin d'être près le jour où les États-Unis les retrouveront.

Empire Game suit à la fois les événements dans notre monde, où Rita Douglas, une orpheline qui porte, sans le savoir, le gêne récessif permettant de voyager entre les monde est sur le point de se voir manipuler par son gouvernement dans la position de devenir leur super-espionne, et ceux du monde d'à côté où la mort prochaine du père de la révolution menace le gouvernement mis en place. La rencontre de ces deux mondes semblent inévitable alors qu'une menace plus ancienne et puissante porte son ombre sur tous...

Empire Game est un très bon roman, bien écrit et passionnant. Maintenant je veux lire la suite (qui ne devrait tarder à sortir)....

vendredi 10 novembre 2017

Bertram le baladin

Première lecture de Camille Leboulanger pour moi avec ce roman de Fantasy qu'est Bertram le baladin. Dans un monde où le papier a disparu, les membres de la Guilde des musiciens parcourent le monde transformant ce qu'ils apprennent en musiques et chansons qui non seulement divertissent le peuple mais servent de mémoire au monde. Un monde où des esclaves travaillent pour rien et où les femmes ne sont pas en position de pouvoir.

C'est dans ce contexte que le lecteur suit les tribulations de Bertram le baladin à qui des malandrins ont volé son instrument, un luth. Accompagné de Sans Nom, une femme qu'il a sauvé de l’esclavage, le baladin aura faire à faire pour récupérer son bien qui se trouve dans une puissante cité marchande dont le seigneur est hostile à la Guilde.

Soutenu par une écriture légère et mélodieuse, Bertram le baladin est un court roman très agréable à lire. Un roman découvrir avec une histoire pleine de rebondissements et de poésie.

Lien Amazon pour acheter Bertram le baladin

mercredi 8 novembre 2017

The Wind in His Heart

Nouveau roman de Charles De Lint, le premier à destination d'un public adulte en huit ans, The Wind in His Heart est un gros roman (plus de 500 pages) où De Lint reprend les différents éléments qui caractérisent ses écrits.

Le lecteur y trouvera donc : un lieux : la reserve indienne située dansHierro Maderas Mountains (près de la ville imaginaire de Santo Del Vado Viejo); des personnages qui se cherchent ou qui fuient leur passé (Steve Cole, une rockstare supposément mort qui vit en ermite dans le desert depuis des décennies, Thomas Corn Eyes un jeune amérindien qui a le don de double vu mais rêve de quitte la reserve, Sadie Higgins une ado perdue et désœuvrée, et Leah Hardin une blogeuse de Newford qui vient pour enquêter sur la rockstare disparue), une tension en modernité et tradition (le village versus les casinos), des créatures de l'autre monde, etc.... Lorsque tous ces personnages se retrouvent dans la reserve et que le conflit entre les modernes et les traditionalistes escalade avec l'implication des esprits, les vies de chacun seront entraînées dans des directions insoupçonnées...

Sans être, de loin, son meilleur roman, The Wind in His Heart est un De Lint pur jus où l'écrivain montre une nouvelle fois tous son talent pour dépeindre des histoires humaines où le surnaturel côtoient notre monde quotidiennement pour qui sait le voir. Le roman aurait peut-être mérité d'être plus court, il a quelques longueurs, mais il m'a quand même beaucoup plus. Un mot finalement sur la version audio dont le lecteur, Tom Stechschulte, a une voix très grave / mature qui, si elle va bien pour le point de vu de Steve Cole, est parfois un peu surprenante pour les personnages féminins ou plus jeunes.

Lien Amazon pour acheter The Wind in His Heart

mardi 7 novembre 2017

Tueurs d’anges

L’apocalypse a débuté, une lumière aveuglante est tombée du ciel est à causé destruction et mort sur son passage. Le temps s'est arrêté, les survivants, peu nombreux, on entendu une voix leur dire de se repentirs sinon le monde arrivera à sa fin dans 600 jours. Et puis les anges sont apparus et on commencé à traquer les survivants....

Ainsi débute Tueurs d’anges, le nouveau roman de Rozenn Illiano, et premier tome d'une tétralogie. Le lecteur suit ensuite Ana, une survivante qui sent la présence des anges. Partie de Renne, elle rejoint une groupe de survivants, mené par un extra-lucide, entendant des voix, qui prennent leur destin en main en chassant les anges qui menace l'humanité. Réfugié dans une ville en ruine, nommée Town, invisible aux anges, les survivants, Ana en tête, devront trouvé un moyen de survivre, comprende ce qui se passe et peut-être évité l'inévitable fin de tous...

Tueurs d’anges est à la fois un roman apocalyptique et la première pierre d'un plus vast puzzle. Tissant des liens avec ses autres écrits, Rozenn Illiano, pose, avec ce roman, un ensemble de questions dont le lecteur espère trouver les réponses dans les romans suivants. Violent, désespéré, Tueurs d’anges est une ouverture sur une histoire plus vaste qui est bien écrit et interessant. Maintenant je veux la suite pour avoir des réponses.

Tueurs d’anges peut-être commandé directement sur le site de l'autrice. (Suite à des pirates indélicats, pas d'édition numérique de prévu....) ou sur Amazon.