jeudi 17 septembre 2015

Véridienne

Véridienne, récit du demi-loup, est le premier roman de Chloé Chevalier. Il s'agit d'extrait de journaux intimes et de lettres écrits par divers personnes proches de la royauté du royaume de Véridienne et compilés par les deux suivantes (un/une compagnon pour les membres de la famille royale, il s'agit d'un enfant né exactement le jour suivant que l'enfant royal, comme tel les suivants sont des personnes importantes qui sont intégrées à la ligne de succession du royaume) des princesses du royaume.
 
Ce premier tome s'intéresse à la jeunesse et à l'entrée dans l'âge adultes des deux princesses et de leurs trois suivantes (deux pour l'héritière royale, ce qui est inhabituelle, et une pour sa cousine). Jeunes filles insouciantes, les cinq personnages vivent une enfance et une entrée dans l'âge adulte marquée par les relations d'amour/amitié/haine entre elles et en étant relativement ignorante, par choix, des évènements majeurs secouant le royaume.
 
Le royaume, divisé en deux par une chaine de montagnes, est entouré d'un royaume de nomade et d'un puissant Empire qui ne s'intéresse guère à lui. Le roi actuel est un homme en partie brisée par sa dernière campagne contre l'Empire de l'Est, en perpétuel désaccord avec la reine il ne s'occupe que peu de l'éducation de sa fille, de la cousine de celle-ci (chassée de la seconde moitié du royaume qui est, de facto, sous le contrôle de la seule véritable force armée du royaume) et de leurs suivantes. Il envoie son fils de 11 ans dans une campagne militaire contre l'Empire duquel ce dernier mettre 15 ans à revenir.
 
L'enfance des princesses est principalement marquée par les relations complexes entre elles. Durant leur adolescence tumultueuse, le retour du prince et l'apparition d'une épidémie virulente dans le royaume marque un tournant dans leur vie.
 
Véridienne est un roman intéressant qui se centre avant tous sur les relations entre des jeunes filles gâtées centrées sur elles-mêmes. Au fur et à mesure qu'elles atteignent l'âge adulte, les responsabilités et la vie du royaume de Véridienne les rattrape. Si je regrette l'impression tenace que le royaume et les régions alentours ont des contours un peu flous, je suis curieux d'avance de découvrir le second tome qui devrait marquer l'entrée dans l'âge de responsabilité des personnages.

2 commentaires:

Hélène Ptitelfe a dit…

Moi ce qui m'a gêné dans ce premier tome, c'est le manque de nuances dans le parler de chacune des suivantes et d'Aldemor. Pas facile en début de chapitre ou paragraphe de savoir qui parle avant d'avoir des infos complémentaires.
Sinon j'ai adoré ce récit et j'ai hâte de lire la suite et découvrir le destin de tous ces personnages!

Cédric Jeanneret a dit…

@Hélène j'ai eu le même problème. L'ayant lu sur liseuse, je me suis même demandé un moment si c'était un problème de mise en page du fichier avant de réaliser que c'était le roman qui était construit comme cela.