dimanche 18 septembre 2016

Le Village

Premier roman d'Emmanuel Chastellière, Le Village est une vraie réussite. Roman fantastique, il donne au lecteur une histoire avec un mystère épais qui se découvre peu à peu au fil de la lecture. Difficile donc d'en parler en tentant d'en révéler le moins possible.

Je peux néanmoins écrire que le roman débute par le réveil d'une jeune femme (à la fin de l’adolescence) dans une vielle demeure bourgeoise. Elle n'a aucuns souvenirs de sa vie et commence alors l'exploration des environs : la demeure, un pont, la campagne, un village désert, les marais alentours.... Et surtout la présence de docteurs de peste, de loups mort-vivant, d'un troll qui semble vouloir capturer la jeune fille; et aussi, retranché dans les marais, d'autres jeunes gens, ayant eu aussi perdu la mémoire, se nommant "les enfants perdus" et qui tentent eux aussi de survivre et de trouver une sortie.

En parallèle, l'histoire d'un village touché par une peste étrange et d'un mystérieux camelot qui arrive une nuit pour proposer une solution qui damnera le village et ses habitants.

Sur ces base, Le Village est un roman diablement bien écrit et efficace qui déroule une histoire angoissante et mystérieuse avec juste ce qu'il faut de pathos et de relations entre individus. Une vraie réussite qu'il faut lire !

2 commentaires:

Vert a dit…

C'est intriguant comme roman.

Cédric Jeanneret a dit…

Il vaut vraiment la peine je trouve.