mercredi 1 novembre 2017

De bois et de ruines

Dernier tome de la tétralogie de Sylvo Sylvain le détective elfe dans un Paname imaginaire au  croisement de la Fantasy et du Steampunk, De bois et de ruines fait suite à l'excellentissime Confession d'un elfe fumeur de lotus.
 
Si l'ensemble des pistes narratives et des mystères ouverts dans les tomes précédant trouvent une réponse et une résolution, j'ai trouvé ce dernier volume plus poussif et plus "forcé" que les précédant.
 
Se déroulant plusieurs mois après le tome précédent, il voit Sylvo Sylvain être tiré de ses rêves enfumés par ses anciens associé. En effet, alors que Paname vit une apocalypse magique et une révolution, une délégation d'elfe venue de la forêt est là afin de tenter de récupérer une elfe dont l'enlèvement les met tous en danger. Sylvo connaissant bien Paname et l'elfe en question étant sa fille, c'est à lui, l'exilé, le paria, que revient la lourde tâche de la retrouver.
 
S'en suit une course contre la montre dans tous Paname afin de retrouver sa fille. Cette course mènera notre détective et ses associés aux quatre coins de la ville et les ferra se confronté aux mystères et puissances de cette dernière alors que tous se détraque.
 
De bois et de ruines a un moteur, une course au Macguffin (la fille de Sylvo) qui justifie une balade dans toute la ville. Si le roman conclut de manière assez satisfaisante la série, je regrette un peu une apocalypse et une intrigue qui ne servent qu'à balader les personnages, et le lecteur, d'un lieu à un autre tambour battant et prétexte à une cascade de révélation et de découverte. Pour moi l'apocalypse est de trop dans le paysage.

Il n'en reste pas moins une écriture agréable et une aventure plein de clins d'œil et de révélations qui donnent des réponses et se laisse bien lire.

Lien Amazon pour acheter De bois et de ruines

3 commentaires:

Raf a dit…

Merci pour cette critique, Cédric ! Bon, j'en ai un peu trop fait à ton goût, apparemment... 😊 Je ne comprends pas, le roman est pourtant tout en légèreté et en retenue dans l'action, ha, ha ! Comment ça, tu n'aimes pas l'apocalypse ??? 💥

Cédric Jeanneret a dit…

c'est que je pense au budget des producteurs qui devront adapter cela en film ;)

Après c'est peut être le contre coup du tome précédant qui pour moi est un trait de génie....

Raf a dit…

Un trait de génie ? Aaaaaah (soupir d'extase de l'auteur comblé 😝)... Allez, j'avoue que je l'aime bien aussi le tome 3... Merci encore et à un de ces quatre !