dimanche 28 janvier 2018

L'ordre du labyrinthe

Les Moutons électriques poursuivent leur objectif de publier l'œuvre de Lisa Goldstein, écrivaine américaine pas (ou peu ?) traduite par chez nous avant (message perso pour l'éditeur : vous ne voudriez pas vous pencher sur les textes de Charles De Lint ?). Avec L'ordre du labyrinthe, les Moutons propose un texte d'Urban Fantasy fort sympathique.
 
Molly Travers a été élevé par sa tante à la mort de ses parents, elle ne se connait aucune autre famille et vit de job d'intérims. Lorsqu'un détective privé vient la voire en prétendant travailler pour un autre membre de sa famille elle se lance dans la découverte de son histoire familiale. Une histoire qui, passant par l'Angleterre, semble liée à une famille de magiciens et d'illusionnistes ayant parcouru les États-Unis au début du XXe siècle et d'un mystérieux ordre de spiritistes : l'ordre du labyrinthe.
 
Promenant le lecteur de révélation en révélation, en même temps que son personnage principale, L'ordre du labyrinthe donne à lire une histoire fort sympathique où illusions, magies et révélations sont liés. Un roman montrant bien la richesse du genre de l'Urban Fantasy.

Lien Amazon pour acheter L'ordre du labyrinthe.

4 commentaires:

yogo a dit…

Je l'ai commencé il y a quelques jours et ça se lit tout seul, très sympathique en effet.
Je ne savais qu'on pouvait classer ce livre dans de l'Urban Fantasy (il va falloir que je me renseigne sur ce qu'englobe ce genre !)
J'espère que la seconde moitié sera à la hauteur de la première.

yogo a dit…

Je l'ai commencé il y a quelques jours et ça se lit tout seul, très sympathique en effet.
Je ne savais qu'on pouvait classer ce livre dans de l'Urban Fantasy (il va falloir que je me renseigne sur ce qu'englobe ce genre !)
J'espère que la seconde moitié sera à la hauteur de la première.

Cédric Jeanneret a dit…

J'ai lu deux de ses romans pour l'instant et pour moi les deux tombent directement dans la catégorie Urban Fantasy (en simplifiant "magie à l'époque contemporaine, souvent avec des mythes et légendes, mais pas que).

La fin est peut-être un peu rapide par rapport au reste du roman mais à mon avis elle du même niveau que la première moitié.

Vert a dit…

Je crois qu'à part 2 ou 3 nouvelles pas grand chose d'elle n'avait été traduit jusque-là... En tout cas j'espère bien trouver le temps de me pencher sur ses écrits un jour !